728 x 90

Pour son expansion dans le tennis, Peugeot soigne sa communication

Pour annoncer un partenariat mondial avec l’ATP, Peugeot a organisé, ce lundi, un événement surprise avec ses ambassadeurs dont le numéro un mondial Novak Djokovic. Une stratégie marketing bien huilée.

Marc Maury, Novak Djokovic, Guillaume Couzy et Chris Kermode. ©Mélanie Soulat

Marc Maury, Novak Djokovic, Guillaume Couzy et Chris Kermode. ©Mélanie Soulat

Cela fait quelques jours que Peugeot garde le secret sur cet évènement. D’ailleurs, malgré notre insistance, ce fut motus et bouche cousue. Attiré par le secret et la rumeur d’une annonce d’ampleur, nous nous sommes rendus sur place. Ce matin-là, sur les Champs Elysées, l’organisation avait installé un petit terrain de tennis bâché d’un drap blanc sur la plus belle avenue du monde… Non, ça n’est pas le BNP Paribas Masters de Paris. Nous sommes devant la façade de la boutique Peugeot. Par curiosité, de nombreux passants s’arrêtent pour voir ce qui se trame. A l’intérieur, c’est ambiance chic, cosy et mystérieuse.

Le secret est vite dévoilé. Partenaire historique du tennis depuis 30 ans, le constructeur au Lion a instauré pour une annonce qu’il souhaite faire entendre. « Nous avons décidé de signer ce nouveau partenariat majeur avec l’ATP pour augmenter notre visibilité et notre présence dans le monde du tennis » dévoile Guillaume Couzy, directeur marketing communication et Sport de Peugeot. Le but ? Conquérir de nouveaux marchés comme « l’Europe mais aussi l’Amérique Latine et l’Asie » et « mettre à disposition une flotte de véhicules pour transporter officiellement les joueurs ».

Lors du cocktail déjeunatoire, la presse a répondu présente à l’invitation de Peugeot et l’ATP. Pourtant, peu connaissaient le contenu de ce « show » énigmatique. Avant même le début de la conférence de presse, quelques joueurs ambassadeurs de la marque automobile se glissaient presque incognito parmi les journalistes. Exit short et raquette, bonjour tenue détendue et très classe…on a peine à reconnaître Gilles Simon, Jérémy Chardy, David Goffin et David Ferrer. D’ailleurs, certains donnent déjà des interviews…mais pas derrière le panneau publicitaire. Ce qui, au passage, a le don d’agacer l’un des organisateurs.

David Ferrer, Chris Kermode, Novak Djokovic, Jérémy Chardy, David Goffin, Guillaume Couzy et Guy Forget. ©Mélanie Soulat

David Ferrer, Chris Kermode, Novak Djokovic, Jérémy Chardy, David Goffin, Guillaume Couzy et Guy Forget. ©Mélanie Soulat

Novak Djokovic, la guest star de la marque

Pour développer sa visibilité internationale, Peugeot compte renforcer dès 2016 ses investissements dans le tennis en étant présent à travers le monde lors des tournois importants. Alors que Volkswagen paraît subir, en octobre, les premières conséquences commerciales du scandale aux moteurs diesel truqués, le constructeur français semble, lui, profiter de l’occasion pour continuer à se donner une image propre. Pour cela, Peugeot a fait appel à son ambassadeur numéro un : Novak Djokovic. Après une attente insoutenable, c’est Marc Maury, le « M. Loyal de Roland Garros », qui annonce l’entrée du joueur serbe, en pleine conférence de presse. Vu le tonnerre d’applaudissements, on se croirait presque sur un court de tennis. « Oui je vais conduire la 308 GTi à Paris. Je vais retourner à Bercy avec, mais je dois faire attention à ne pas rouler trop vite car je serai encadré par le convoi officiel » plaisante Djoko à propos de la dernière Peugeot qui lui a été confiée. Le tennisman serbe, plutôt souriant et décontracté, a d’ailleurs été mis en scène dans un spot vidéo remarqué où il évolue sur plusieurs surfaces.

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

« Novak Djokovic roule avec nos voitures. Trois fois par an, il aura des disponibilités pour que l’on puisse prendre des photos, réaliser des films publicitaires ou rencontrer nos clients », précise Guillaume Couzy, directeur marketing communication et Sport de Peugeot, à propos de ce partenariat d’ambassadeur. « Moi, j’attends ma Peugeot. Je l’ai choisie. Je l’ai configurée. Reste plus qu’à aller la chercher » s’amuse quant à lui Jérémy Chardy qui vient de signer avec la marque. « Peugeot va devenir un gros partenaire du tennis pendant de nombreuses années encore. Forcément ça me parle », justifie son compatriote Gilles Simon en insistant sur l’esprit « Made in France ».

Les ambassadeurs de Peugeot jouent au tennis devant la boutique de la marque, avenue des Champs-Élysées à Paris. ©Mélanie Soulat

Les ambassadeurs de Peugeot jouent au tennis devant la boutique de la marque, avenue des Champs-Élysées à Paris. ©Mélanie Soulat

Assez discuté, place à l’animation devant la boutique. Avant de faire quelques balles, Novak Djokovic prend la place de l’arbitre sur le terrain à quatre surfaces Le numéro un mondial est rejoint par Gilles Simon, Jérémy Chardy, David Goffin, David Ferrer et plus tard par Guy Forget, directeur du BNP Paribas Masters et Chris Kermode, président de l’ATP. Devant une centaine de cris de fans et de curieux, Nole et ses collègues mettent l’ambiance sous le regard des photographes. Effets de surprises, annonces fortes, ambassadeurs de choix… Peugeot détient là une stratégie marketing plutôt bien rodée pour asseoir sa notoriété et séduire encore plus de clients dans le monde.

1 commentaire