728 x 90

Huit choses que vous ignorez (peut-être) sur Johanna Konta

Classée à la 150e place mondiale en début d’année, Johanna Konta a fait lundi son entrée dans les 50 premières joueuses de la planète, à la faveur d’un été particulièrement fructueux. Pourtant, on en sait peu sur la nouvelle numéro un britannique, dont le nom commence à se faire une place dans le monde du tennis. Voici huit infos sur la nouvelle coqueluche du tennis outre-manche.

Johanna Konta - février 2015 - CC Tatiana 2L’internationale


Si elle défend désormais les couleurs de la Grande-Bretagne sur les courts, Johanna Konta est en quelque sorte une joueuse internationale. Née en Australie de parents hongrois, elle rejoindra ensuite l’Angleterre en 2005, alors qu’elle est âgée de 14 ans. Ce n’est que sept ans plus tard, en 2012, qu’elle obtient la nationalité britannique. Enfin, depuis quelques mois, elle s’entraîne en Espagne, à Gijón, aux côtés d’Esteban Carril et de Jose Manuel Garcia.

Le tennis par hasard


Férue de natation, la jeune Johanna doit se résigner à abandonner ce rêve-là, handicapée par des infections aux oreilles à répétition. Elle décide donc de se tourner vers l’athlétisme et le demi-fond (800m), où elle excelle au niveau régional, avant de prendre un virage et de choisir le tennis. C’est une école de tennis qui jouxte son école primaire australienne. Le hasard fait parfois bien les choses.

L’angoisse de la victoire


Reconnue comme une joueuse prometteuse depuis plusieurs années, « Jo » Konta avait un point faible : le mental. Éprouvant des difficultés à conclure ses matches, elle s’est adjoint les services d’un psychologue basé à Londres, Juan Coto, pour lui permettre de mieux gérer la pression inhérente au tennis. S’il fallait une preuve que cette association fonctionne, la manière dont la joueuse sauve une balle de match face à Venus Williams en quarts de finale à Wuhan en est une :

2015, l’année où tout change


Les règles de financement des joueurs de tennis établies par la LTA (Lawn Tennis Association), la Fédération britannique de tennis) changent en 2014. Désormais, dès 24 ans, les joueurs ne peuvent plus compter sur la fédération pour financer déplacements et autres frais liés aux tournois, payant ainsi cash des résultats médiocres. Konta, qui a fêté ses 24 ans en mai 2015, en fait les frais, et reprend sa carrière en main. Elle part alors s’entraîner en Espagne et bondit d’une centaine de places au classement en quelques mois. Voilà qui devrait réjouir les hautes instances du tennis britannique et l’ancien tennisman Tim Henman, qui s’y est déclaré favorable.

Johanna Konta - février 2015 - CC Tatiana42 victoires


24 ans est un âge tardif pour éclore, certes, mais Johanna Konta peut se vanter d’avoir remporté 42 matches cette saison. Depuis Wimbledon, et sa défaite au premier tour face à Maria Sharapova , elle a même remporté 21 des 23 matches qu’elle a joués, n’échouant qu’à l’US Open 2015 face à Petra Kvitova et à Wuhan, contre Venus Williams. Lors de ce tournoi, elle a d’ailleurs éliminé la numéro 2 mondiale, Simona Halep. Entre temps, elle a remporté deux tournois ITF (à Granby et Vancouver). Elle est également sortie des qualifications de l’US Open pour atteindre les huitièmes et a disputé les quarts de finale à Wuhan en ayant une nouvelle fois le statut de qualifiée.

Adoubée par Andy Murray


Suite à son beau parcours à Flushing Meadows, où elle est sortie des qualifications avant de se hisser en huitièmes de finale, battant au passage Garbine Muguruza, Andy Murray, que l’on sait très attentif au tennis féminin, a affirmé que son homologue féminine était sur la bonne voie pour faire une belle carrière. Même son de cloche de la part de Caroline Wozniacki, ancienne numéro un mondiale, qui a récemment déclaré que la Britannique pouvait rêver à un brillant avenir si elle poursuivait sur sa lancée.

Le match le plus long de l’US Open


Au deuxième tour des Internationaux des Etats-Unis, Johanna Konta et Garbine Muguruza ont disputé le match le plus long du tournoi depuis 1970 et l’adoption du jeu décisif dans l’ultime manche. Konta s’est imposée 7-6(4) 6-7(4) 6-2 en 3h23 de jeu.

EleVen by Venus Williams


En 2013, Johanna Konta a été l’une des ambassadrices de la marque sportswear créée par Venus Williams, qu’elle a portée brièvement sur les courts de tennis.

Virginie
Virginie
AUTHOR
PROFIL